Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
Patrick Pietruszka décrypte chaque mois une conférence Tedx. En juin, Carole Bausor est à l'honneur.
  par

[Décryptage TEDx] – « Il faut oser l’introduction »

Comme chaque première semaine du mois, retrouvez le décryptage d’un discours Tedx par Patrick Pietruszka, formateur chez Symbiosis Consultant.

Ce mois-ci, c’est la conférence Tedx de Carol Bausor – au titre provocateur « Pourquoi les français sont (vraiment) nuls en anglais » – qui passe au filtre de Patrick Pietruszka. Son intervention dure « seulement » 10 minutes mais c’est un véritable cours de communication qui nous est proposé

Pour ce nouveau décryptage Tedx, nous allons nous attarder sur une étape clé pour tout discours et l’un des principaux temps forts de l’intervention de Carol Bausor en particulier : l’introduction. C’est un temps décisif pour le spectateur qui se pose souvent cette question consciemment ou inconsciemment : « Vais-je accorder toute mon attention à cet orateur ? ». Si l’introduction est laborieuse, craintive, confuse, qu’elle n’interpelle pas suffisamment l’auditoire alors la réponse sera non. Certains pourraient alors être tentés de se plonger dans la lecture de leurs SMS et autres mails.

Au contraire, avec Carol Bausor, la réponse est résolument oui tant elle dégage une impression d’énergie et tant elle s’emploie à aller chercher chaque participant individuellement. Mais par quels moyens concrets et observables passe-t-elle pour réussir cette cueillette des spectateurs ?

  • Le connect : On assiste à une entrée en scène spectaculaire, de cour à jardin, marquée par une démarche particulièrement énergique. Notez que pendant ce parcours, Carol Bausor ne parle pas, mais elle porte son regard sur certains points de la salle : elle se rend visible. Au terme des 3 premières secondes, plus aucun spectateur ne peut ignorer sa présence. Dans le jargon, on dit que Carol « s’est connectée avec son auditoire ». Il arrive souvent que des orateurs sortant des coulisses aient la tentation coupable de commencer à s’exprimer dès le premier pas sur scène. Il est clair que dans cette situation, démarrer son expression peut avoir une dimension libératrice. Cela peut toutefois être une mauvaise idée : une partie de la salle peut ne même pas avoir remarqué votre entrée et interpréter votre précipitation comme un signe de stress ou la volonté d’abréger rapidement.
  • Intéresser au sujet : Carol Bausor commence par exprimer un stroke positif à son auditoire en lui renvoyant qu’il ne peut être nul en anglais. Cela passe d’autant mieux que le compliment est expliqué et n’est pas trop appuyé. « Vous êtes importants et vous êtes compétents » aurait dit Will Schutz, grand théoricien du leadership. En communiquant avec le public, on cherche à établir une relation avec son auditoire et cette relation peut facilement se développer sur des bases positives, pour autant qu’on caresse l’auditoire dans le sens du poil.
    Puis, elle va éclairer le sujet par des informations complémentaires « Vous ne serez pas surpris de lire que 48 % des cadres se sentent mal à l’aise quand ils s’expriment en anglais » flattant toujours le public (vous ne serez pas surpris) et lui permettant de se positionner comme experte du sujet (48 %).
    Enfin, Carol Bausor va poser la véritable problématique de son intervention « Les français ne sont pas vraiment nuls en anglais mais ils croient l’être ». Chez Symbiosis, nous partagons cette conviction à 100% la combattons avec la formation « English adventure ».

Formation English Adventure

L’anglais professionnel est à présent incontournable. Mais qui ne connait pas ce stress de pratiquer la langue de Shakespeare ? Améliorez votre anglais à l’oral, décomplexez sur votre niveau, votre french accent et retrouvez le plaisir de parler anglais !

Les conseils de Patrick Pietruszka : Préparez l’intro de votre prise de parole avec minutie tant sur le fond (interpellation, valorisation, mots magiques, citations, chiffrse clés…) que sur la forme (connect, déplacements, regard, sourire…). Cette préparation vous permettra de mieux réussir vos premières minutes d’intervention et de vous sentir plus à l’aise pour la suite. Alors osez l’introduction !

Patrick Pietruszka

Après l'obtention de son diplôme à l'école supérieure libre des sciences commerciales appliquées, Patrick a évolué pendant 15 ans dans la filière commerciale d'un grand groupe (Danone) et connu plusieurs expériences, passant de commercial à manager commercial puis à directeur des ventes. Depuis 2001, il met son expérience et son goût du partage au service des entreprises par le biais des formations, principalement axées sur des thématiques commerciales, qu'il anime. Avec la complicité de comédiens, Patrick travaille sur le comportement des stagiaires autour des problématiques qu'ils rencontrent dans leur cadre professionnel : la prise de parole en public, le management, les négociations ou encore le team-building,.

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.