Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

[Prendre la parole à distance] Souriez, vous vous filmez : 4 conseils pour immortaliser sa prise de parole

Vous le tenez enfin ! Ce discours de présentation que vous retravaillez au corps depuis plusieurs jours, alors pourquoi ne pas immortaliser cet instant éphémère par une vidéo ? Le document obtenu pourra servir d’archive, de podcast pour les absents et/ou de base à d’autres travaux. Ça vaut le coup, non ?

Vérifier son matériel : l’étape anti-stress

Savoir qu’une caméra est en train de capturer chaque mouvement apporte son petit lot de stress : comment suis-je perçu ? Respirez, tout est normal ! Gardez en tête que la vidéo est votre alliée et qu’elle donnera une valeur ajoutée à votre discours. Pour en finir une fois pour toutes avec le trac lié à la technique, une seule solution : le test. Rien ne doit être laissé au hasard. Vérifiez bien sûr l’appareil lui-même (caméra, web cam…), sa netteté et sa réception : l’image doit rester fluide et non saccadée. Tout est ok ? Passez ensuite à l’angle de vue, ni trop près de vous, ni trop large. Contrôlez également la prise de son en amont de l’intervention, sa clarté et son volume pour éviter les mauvaises surprises au visionnage. Enfin, testez différents éclairages et optez pour celui qui vous met le plus en valeur. Action.

Préparez-vous comme pour du direct

C’est un fait, la vidéo permet une certaine « souplesse » du discours. Un petit couac dans le débit, le voilà éliminé au montage. Gardez cette possibilité dans un coin de votre tête, mais ne perdez pas l’essentiel: le secret d’une vidéo réussie, c’est la maîtrise du sujet. Et pour y arriver, rien ne vaut une préparation digne d’un direct : entraînez-vous jusqu’à être suffisamment à l’aise, trouvez le bon ton, le bon débit. Montrez que vous tenez votre sujet de bout en bout, aidez-vous de fiches sans toutefois écrire de phrases toutes faites…N’hésitez pas non plus à filmer vos entraînements. À l’issue de votre préparation, tel un comédien, vous devriez connaître le déroulé de votre intervention « par cœur », sans même avoir besoin de pause.

Peaufinez aussi votre gestuelle

Les mots sont soigneusement choisis ? N’oubliez pas que vos mouvements en disent également beaucoup. Rassurez-vous, la confiance, ça se travaille. Si vous restez statique vous risquez d’ennuyer votre public ou de sembler timoré. A contrario, trop de grands gestes pollueront votre discours. Le bon équilibre ? Trouvez une posture confortable, stable, dans laquelle vous êtes ouvert aux autres (pas de bras croisés !). N’hésitez pas à occuper l’espace et à vous aidez de supports (tableaux, documents…) : en plus de leur contenu explicatif, ceux-ci vous donnent l’occasion de vous mouvoir avec naturel. Enfin, souvenez-vous que le regard, le sourire et les expressions captent l’attention de votre public et rendent votre intervention plus vivante, plus attractive donc.

Postproduction : réveillez le créatif en vous

Après le discours, vient le montage ; l’occasion de faire la différence en surprenant vos internautes. Osez sortir du linéaire. L’ajout d’élément postproduction, tels que des plans de coupe en lien avec le sujet ou de documents illustrant votre propos, apportera du rythme et du relief à vos paroles. Mieux, ils légitiment votre propos vous donne l’opportunité d’enrichir le contenu de votre intervention.

Youtube, un ami qui vous veut du bien

Vous souhaitez partager facilement et largement le produit de votre dur labeur ? Direction un site d’hébergement et de partage populaire, comme Youtube, le numéro 1. Ce géant de la vidéo, créé il y a 10 ans, est utilisé dans plus de soixante pays et comptabilise 1 milliard d’utilisateurs par mois et 1 000 heures de vidéos partagées chaque minute. De quoi donner le vertige. Il faut dire que son utilisation brille par sa simplicité : armé d’un compte google, il suffit de cliquer sur « ajouter une vidéo », d’y glisser son document à charger. Il ne vous reste plus qu’à ajouter un titre et une brève description puis à choisir le niveau de partage : privé, par lien ou public.

Source de l’image à la Une : Flickr (Jared Tarbell)

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.