Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
organiser un débat
  par

Organisateur d’un débat : celui qui mène la danse, c’est vous !

À bon débat, bonne organisation ! C’est un peu la devise à garder à l’esprit pour que la rencontre ne termine pas dans un brouhaha d’arguments indistincts. Ou pire, dans un dialogue de sourds ! Avec le médiateur, l’organisateur d’un débat est le garant d’une prise de parole nette et constructive. Voilà comment.

Le débat, un exercice conduit

Il est presque devenu sport national dans l’Hexagone : le débat. Cet échange public d’idées lors duquel s’opposent des personnalités et profils différents, anime la vie politique, sociale et culturelle française depuis la Révolution (et oui, depuis l’Assemblée Nationale en 1789 !).

Il est aussi très intéressant en sphère plus restreinte, pour avancer sur un sujet, entendre différents points de vues, trouver des solutions. Mais point de débat structuré sans une bonne organisation. Vous êtes choisi pour être l’organisateur d’un débat au sein de votre entreprise ? L’organisation d’un débat, une mission précise, souvent complexe, mais toujours passionnante.

Petite check-list de l’organisateur idéal

Les taches de l’organisateur d’un débat sont denses et variées et ce en amont comme pendant l’intervention.

Choisir son sujet. Vous êtes chargé d’organiser un débat ? C’est à vous que revient le choix de la thématique, de l’angle donné au sujet (c’est-à-dire pas seulement un sujet, mais un contexte d’application, une question que cela soulève). Avant même de lancer ses invitations, l’organisateur doit mettre au clair tout cela pour aboutir à un thème à la fois large, pour que différentes voix puissent participer, et précis, pour ne pas risquer de prendre le débat dans un dédale d’arguments / contre-arguments.

Solliciter les bonnes personnes. Le sujet est clairement défini ? C’est l’heure de passer aux invitations. Pour cibler les intervenants les plus adaptés, réfléchissez en termes de « rôles » : choisissez des personnes qui ont une bonne connaissance du sujet et une légitimité pour en parler. En revanche, essayez d’inviter des personnes qui ont des points de vue très différents, c’est ce qui enrichit un débat ! Autre conseil : contactez au moins 4 personnes, au cas où un désistement de dernière minute ne survienne.

Prendre contact avec les participants. Vous avez composé votre « dream team » ? Confirmez les invitations et rappelez les informations importantes, de préférence par mail pour que vos interlocuteurs en gardent une trace : indiquez-leur clairement le thème du débat et ce que vous attendez d’eux. Ne vous y prenez pas au dernier moment ! Ils doivent avoir le temps de préparer le débat, et vous de trouver une solution s’ils ne peuvent plus l’assurer !

Gérer la logistique. Vient le moment de l’organisation technique. Pour une parole sereine et une rencontre constructive, à vous de réserver un lieu et une date adéquats. Si votre débat concerne un secteur dont le quotidien est régulièrement rythmé par des événements, choisissez judicieusement votre moment pour limiter la concurrence.

Cadrer le débat. Lors d’un débat, il n’est pas rare que les participants s’emballent un peu dans leurs propos. C’est à vous également que revient la mission de gérer le temps. Mieux vaut donc, au préalable, définir des plages de temps pour chaque étape du débat : le temps de présentation des participants, celui du débat, celui des questions / réponses… À savoir que pour rester suffisamment concis, tout en conservant une certaine intensité, un débat ne doit pas dépasser 45 à 60 min, puis le temps de questions / réponses, 30 minutes. Informez les participants des temps dédiés à chaque phase dès le début du débat !

Choisir un modérateur. Le rôle du modérateur est primordial pour la bonne conduite du débat. Il distribue la parole et rythme les échanges de manière équitable. Il peut s’agir de l’organisateur, mais aussi d’une tierce personne. L’idéal ? Quelqu’un de neutre vis-à-vis des participants. Si vous optez pour un modérateur autre que vous, expliquez-lui ce que vous attendez de ce débat et présentez-lui les participants que vous avez choisis. Il pourra ainsi mener les échanges de façon plus efficace et judicieuse.

✔ Communiquer sur l’événement. Tout est prêt ? Il ne vous reste plus qu’à communiquer efficacement pour que votre débat rencontre son public. Envoyez une invitation spéciale à votre mailing list. Informez également les sites et médias susceptibles de relayer l’information. N’hésitez pas également à miser sur les réseaux sociaux pour diffuser au maximum les détails de votre événement.

 

Vous êtes en charge de l’organisation d’un débat, d’une conférence ou d’une table ronde
et avez besoin de conseils ou d’un accompagnement ?
❱ Contactez notre équipe de comédiens-formateurs Symbiosis Consultants ❰

Source de l’image à la Une : Pixabay (PublicCo)

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.