Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

[Entretien] 6 astuces pour assurer à un entretien d’embauche

Bravo, vous avez décroché un entretien pour le poste tant convoité. Bien vite après la joie vient l’appréhension. Vous allez vous retrouver face à l’une des formes de prise de parole les plus redoutées, car elle représente un enjeux personnel et professionnel. Il est crucial de vous préparer avec soin pour aborder ce moment le plus sereinement possible.

1/ Se relaxer

Comme toute autre prise de parole en public, l’entretien d’embauche peut s’apparenter à une montagne difficilement franchissable. Elle sera moins haute à gravir si vous connaissez les techniques antistress préalables. Tout d’abord, dormez suffisamment la nuit précédente et ne sautez pas le petit-déjeuner ! Puisque vous avez sans doute bien préparé votre propos, pourquoi ne pas opter pour un exercice physique le matin, ou une sortie, histoire d’évacuer les tensions ? Enfin, n’hésitez pas à arriver 5 à 10 minutes en avance pour effectuer quelques respirations ventrales, les pieds bien ancrés au sol avant le moment fatidique.

2/ Soigner son allure

Vous avez sûrement réfléchi à votre tenue de façon à vous mettre en valeur. Mais avez-vous pensé au « dress code » de la profession ? Si vous avez un doute, pour éviter un faux pas, demandez conseil à un ami dans le métier ou renseignez-vous sur internet. Autres astuces : dégagez nuque et poignets pour sembler plus accessible ; évitez les assemblages de couleurs trop prononcés ou à gros motifs, pour ne pas gêner l’attention de votre interlocuteur. Enfin, question accessoires, venez avec le nécessaire (portfolio, CV, carnet de notes et stylo), à portée de main, mais sans trop vous encombrer.

3/ Maîtriser sa gestuelle

Votre corps parle à votre insu, et ce, dès votre entrée. Stressant ? Pas vraiment. Vous avez le droit d’être nerveux. Le tout est de parvenir à adopter une gestuelle franche et simple, rien d’impossible, même chez les plus timides. Présentez-vous en regardant en face le recruteur et n’oubliez pas de sourire. Prenez place confortablement sur votre siège, sans vous avachir, et ne jouer avec un objet (stylo, carte de visite…) sur la table, cela trahirait votre anxiété. Évitez également les bras croisés, trop fermés. En revanche, vous pouvez très bien parler avec vos mains si cela vous aide à appuyer vos propos.

4/ Travailler sa diction

Sachez rester simple : ne cherchez pas à en mettre plein la vue, ou les oreilles, du recruteur. Mieux vaut des phrases claires et courtes que de vous emballer dans des explications à rallonge. Évitez les sigles ou le jargon professionnel. Et n’abusez pas du « moi, je » trop narcissique. Si vous le pouvez, exercez-vous avec un ami ou face à votre miroir ou enregistrez vous : vous neutraliserez ainsi les tics de langage courant (« en fait », « alors bon »…). Enfin, et surtout, ne coupez pas la parole, sous aucun prétexte.

5/ Anticiper les questions pièges

Pour éviter les « blancs » dans la conversation, vous aurez fait une recherche approfondie sur l’entreprise, sa fonction, ses objectifs, ses réussites, mais aussi sur le poste en jeu. Il y aura sans doute aussi des questions pièges, de type « Où vous voyez-vous dans 5 ou 10 ans ? ». Ne tentez pas de trouver une réponse « rassurante » pour faire plaisir, qui manquera de réalisme (comment le sauriez-vous?). Restez dans le présent : « Dans 5 ans je ne sais pas, mais aujourd’hui ce poste répond à mes attentes. ».

6/ Paraître sûr de soi !

Plus facile à dire qu’à faire mais c’est pourtant le moment de prendre sur vous et de vous mettre en valeur. Il ne s’agit pas d’être arrogant mais de tourner votre propos autour de vos réalisations. Par exemple, ne lisez pas seulement votre CV, démontrez par un exemple concret que chacune de vos expériences peut apporter un plus à l’entreprise. Démontrez également que chaque mouvement (départ, mutation, formation) a été motivé par un choix de votre part. Enfin, si le recruteur ne parle pas lui-même d’argent, sachez que c’est à vous d’aborder le sujet en connaissant le secteur ainsi que vos prétentions.

Si vous avez déjà passé avec succès « l’épreuve » de l’entretien d’embauche, découvrez nos astuces pour assurer lors de vos entrevues commerciales et à votre entretien annuel.

Source de l’image à la Une : Flickr (Laurence Vagner)

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.