Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

Quelle durée pour vos prises de parole ?

Lorsque vous préparez une intervention, une question revient toujours : combien de temps dois-je ou puis-je parler ? Il n’y a pas réellement de temps de parole idéal, partez seulement du principe que votre discours doit durer le temps nécessaire pour que votre message soit entendu et surtout compris. Il est important que vous passiez en revue tous les éléments utiles au décryptage de votre message par le public, mais également que ce dernier soit réceptif. Si votre présentation est trop longue, vous risquez de perdre son attention.

Le trop est l’ennemi du bien

Lorsque la rédaction de votre discours est terminée, prenez le temps de vous relire et d’analyser vos propos avec un œil neuf. Définissez ce qui est indispensable et ce qui ne l’est pas. Vous devez absolument aller à l’essentiel : si un élément ne sert pas à la compréhension de votre intervention, supprimez-le. Traquez également les redondances. Si vos explication sont suffisamment claires, inutiles de les répéter de mille façons différentes, au risque de lasser votre auditoire et de perdre son attention.

Toutefois, si la complexité de votre discours impose une prise de parole longue, n’hésitez pas à proposer à votre public de prendre une pause. Lorsque vous abordez des points cruciaux, pensez à demander à votre audience si vous êtes suffisamment clair et encouragez-la à poser des questions. Gardez toujours à l’esprit que la réussite votre prise de parole réside dans la compréhension de votre message par votre audience.

Rien ne sert de courir

La clarté de votre présentation passe par la qualité de vos explications – ce que vous dites – , mais aussi par l’intelligibilité de vos propos – la manière dont vous le dites. Inutile de débiter votre discours le plus rapidement possible pour en limiter la durée. Non seulement cela troublera votre élocution mais risquerait également d’en complexifier la compréhension. Il est très désagréable pour le public de se sentir dépasser par la masse d’informations qui lui est donnée. Vous perdriez bien vite son attention.

Pour être plus serein, lors de votre prise de parole, chronométrez-en la véritable durée, en intégrant le fait qu’en situation réelle, celle-ci risque d’être quelque peu rallongée. N’oubliez pas par exemple de tenir compte des éventuelles interventions de votre audience au cours de votre présentation. Si votre discours suppose un temps de questions/réponses avec le public, pensez à l’inclure dans la durée totale de celui-ci.

Si vous redoutez malgré tout de ne pas respecter le temps qui vous est imparti, demandez à un collègue ou à un autre intervenant d’être votre timekeeper. Vous pouvez aussi programmer une alerte discrète sur votre téléphone pour être sûr de conclure dans les délais.

 

Lors de vos prises de parole, il est impératif de respecter le temps qui vous a été accordé, non seulement parce que d’autres intervenants attendent peut-être leur tour mais aussi parce que l’attention de votre auditoire risquerait de se dissiper. Bien sûr, vous n’êtes pas à l’abri d’un imprévu, mais plus vous aurez préparé votre intervention et adaptez votre discours aux compétences des personnes présentes, plus vous pourrez vous en tenir au timing établi le jour J.

Source de l’image à la Une : Flickr (Jinho Jung)

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.