Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

Comment être un bon orateur ? 

Etre un bon orateur est la compétence la plus importante lors d’une prise de parole en public. Quel que soit le sujet, et même lorsque cela concerne de mauvaises nouvelles, votre gestuelle et la façon dont vous formulez votre discours déterminera l’intérêt que vos collaborateurs vous porteront et le succès de votre intervention. 

Première étape pour être un bon orateur : maîtriser totalement son sujet. Vous serez directement pris au sérieux et votre confiance en prenant la parole n’en sera que plus grande. Ce n’est pas parce que vous connaissez mot à mot votre discours que vous serez à l’abri de questions sur la thématique concernée. C’est pourquoi, il faut toujours envisager les questions pièges, et les réponses appropriées. Ces réponses peuvent être informatives ou de politesse selon l’intérêt de la question et le temps qu’il vous reste : l’important est de ne pas rester silencieux, passif.

L’art oratoire

Maîtriser son sujet ne suffit pas, il faut captiver votre auditoire. Cela se traduit par plusieurs techniques pour donner du volume à vos propos : rajouter des silences dans votre speech, répéter une même idée ou phrase, user de métaphores et de questions rhétoriques (« Et pourquoi je vous parle de ça ? Parce que … »), varier les tons (calme, enjoué) ou même faire de l’auto-dérision pour détendre l’atmosphère en introduction. Le rythme est un pilier d’une bonne prise de parole en public, n’hésitez donc pas à annoter votre texte pour savoir à quel moment utiliser ces techniques, et éviter au possible l’improvisation.

Gestuelle et contact

Une bonne gestuelle dégage une impression positive, il ne faut pas sous-estimer ce point lorsque vous décidez de prendre la parole devant un public. Soyez décontracté et ouvert dans votre posture. Cela se traduit par un regard porté vers l’auditoire, les épaules relâchées, le sourire présent. Pour éviter de paraître renfermé, vous devez aussi utiliser vos mains pour traduire ce que vous exprimez : posées sur un support lors d’une annonce importante, orientées vers un collaborateur lorsque vous illustrez un point qui concerne personnellement certains employés, ou vers une projection sur un mur lorsque vous parlez de résultats annuels par exemple. Sans aller jusqu’à mimer chaque moment de votre intervention, évitez de rester statique. Une bonne gestuelle embarque votre audience dans ce que vous allez leur raconter.

Enfin, la répétition (avec des amis, familles, ou même collègues) est le meilleur moyen de repérer vos erreurs et vos défauts, et de les corriger. Une fois le sujet connu sur le bout des doigts, les techniques oratoires choisies et votre gestuelle travaillée, vous serez fin prêt pour convaincre le jour J et faire une forte impression.

Source image à la Une

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.