Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

5 choses qui peuvent mal se passer lors de votre prochaine prise de parole

Un discours face à un auditoire, c’est un parcours semé d’imprévus en tous genres. Certains sont parfois plus lourds que d’autres et peuvent même ruiner votre présentation ! Mais heureusement, la plupart sont connus et faciles à éviter. Voici les écueils les plus courants, ainsi que les meilleures manières d’y échapper.

  • Le public endormi ou inactif. Rien de plus énervant qu’un public amorphe qui ne vous suit pas, décroche et s’endort. Cela ne veut pas dire que ce que vous dites n’est pas intéressant, mais plutôt que vous n’êtes pas parvenu à « accrocher » l’auditoire dès le premier instant. Pour éviter ça, il faut attaquer fort au départ, puis maintenir le rythme. Jouez sur les inflexions pour réveiller les auditeurs, en variant le rythme et la puissance. Vous pouvez aussi utiliser des outils collaboratifs, comme les réseaux sociaux type Twitter.
  • L’auditoire bavard ou déconcentré. Cette fois, c’est l’inverse, l’auditoire parle trop et n’écoute plus du tout votre exposé. Il faut le recadrer régulièrement, en rappelant pourquoi vous êtes là. Rappelez aussi les règles de la réunion, qui ont été établies à son début. Parfois, le bavardage peut être une marque d’intérêt de la part de votre public, mais attention à ce que cet intérêt ne déborde pas, chacun y allant de sa petite anecdote personnelle. Il faut canaliser cette énergie débordante pour obtenir un échange constructif.
  • Les questions pièges, qui tentent de vous déstabiliser. Certains auditeurs peuvent vous pousser à bout pour savoir ce que vous avez dans le ventre. Riposter à ce genre de déstabilisation demande une bonne préparation. Vous pouvez prendre des notes annexes, afin de vous aider à répondre aux questions à la limite du sujet. Puis revenez au cœur de celui-ci, pour reprendre le contrôle de la discussion. L’important est ici de garder la main sur votre exposé, afin de limiter la capacité de nuisance de ceux qui veulent vous tirer les vers du nez.
  • Le timing trop serré. Vous exposez vos idées, vous développez, vous répondez aux questions… Les réponses en entraînent d’autres, la discussion s’éternise et finalement, vous vous rendez compte que vous manquez cruellement de temps. Avec l’expérience, il est possible de prévoir les moments où vous risquez d’être un peu court. Vous pouvez également avoir un partenaire dans le public, qui vous signale quand il vous reste peu de temps, pour vous permettre de réadapter votre rythme.
  • Le matériel informatique qui tombe en panne. Le piège imprévu qui peut vous faire perdre tous vos fichiers. Une solution pour l’éviter est d’utiliser des logiciels en ligne, qui sauvegardent les données sur un serveur distant. Après une panne, vous n’avez donc qu’à prendre n’importe quelle autre machine pour être à nouveau opérationnel. Sinon, il reste la solution des bonnes vieilles notes papiers, qui ne nécessitent ni électricité, ni réseau.

Source de l’image à la Une : Photl.

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.