Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

Stressé lors vos prises de parole ? Respirez !

À quelques minutes de votre prise de parole, vous avez la boule au ventre ? Les premiers mots que vous aviez préparés se mélangent dans votre tête ? Des sueurs froides vous viennent à l’idée d’un trou de mémoire au milieu de votre présentation ? Calmez-vous ! Prenez une grande inspiration et ne courez pas après vos idées, elles doivent vous venir naturellement. Que vous ayez l’estomac noué ou non, maîtriser votre respiration lors d’une prise de parole reste une méthode infaillible pour gérer votre trac. Nous allons vous expliquer pourquoi.

L’importance d’une respiration maîtrisée

Respirer, c’est alimenter ses poumons en oxygène et éviter d’étouffer, mais c’est aussi prendre une pause. La pause n’est pas l’ennemi d’une bonne prise de parole, au contraire. Le silence peut non seulement vous permettre de prendre un instant pour vous concentrer mais aussi attirer l’attention de votre public. La respiration est un moteur pour votre corps, tant pour fonctionner que pour donner un rythme à votre prise de parole, car qui dit respiration dit aussi ponctuation de vos phrases. Si vous avez du mal à savoir quand respirer, n’hésitez pas à noter les moments de respiration sur vos fiches pour vous entraîner.

La respiration ventrale

Vous l’avez compris, on ne respire pas n’importe comment. De petites respirations successives vont plutôt vous stresser que dégager votre trop-plein d’anxiété. C’est pourquoi vous devez respirer avec le ventre, lentement et longuement. Pour vous soulager de vos mauvaises pensées, rien de tel qu’une pause juste avant votre réunion, votre conférence ou toute autre présentation. Prenez le temps de fermer les yeux, remplissez vos poumons d’air puis soufflez longuement. Lorsque vous respirez doucement et profondément, vous mettez en route votre système parasympathique qui pousse votre cerveau à sécréter des hormones tranquillisantes. Voilà qui va vous détendre un peu. N’oubliez pas ensuite de prendre votre temps, sous peine de bafouiller ou de ne pas être intelligible pour votre auditoire.

Souvenez-vous, une  respiration maîtrisée, c’est une meilleure élocution et une meilleur compréhension pour votre public. Tout le monde y gagne !

Source de l’image à la Une : Flickr (Dacadoo Health Platform)

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.