Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

Marre de la voix qui tremble pendant un speech

C’est l’heure du grand oral, et vous sentez déjà votre gorge se serrer et vos mains trembler. Le trac peut prendre n’importe quel orateur s’il n’a pas les outils pour contenir son stress. Que cela soit devant une large audience ou pour un tête-à-tête, vous devez prendre confiance pour sonner comme quelqu’un de calme, qui maîtrise son sujet. Mais comment garder une voix claire et sereine ? Voici quelques astuces pour éviter la voix chevrotante et garder le contrôle de votre timbre et de votre discours.

 

1/ Maîtriser sa respiration

Lorsque votre voix commence à trembler, prenez une longue inspiration, et relâchez lentement. Il faut ralentir votre respiration pour reprendre votre souffle et votre concentration. N’essayez pas de finir une phrase si le souffle vous manque, faites des pauses, quitte à les noter sur votre discours, pour donner du rythme à ce que vous dites et de l’air à vos poumons.

 

2/ Maîtriser son sujet

Cela tombe sous le sens, mais un sujet bien maîtrisé, c’est une grande partie du stress qui s’envole. Entraînez-vous au préalable, que cela soit devant un miroir, des amis ou de la famille. N’hésitez pas non plus à vous enregistrer pour analyser ce qui peut être amélioré. Être confiant face à son public n’est que rarement inné, cela se travaille.

 

3/ Se défouler pour se relâcher

Souvent, le stress vient d’une énergie qui s’est accumulée pendant des jours, et un jogging ou une marche peuvent vous libérer. Peu importe l’activité, l’objectif est de vous défouler peu avant votre speech ou votre entretien, pour arriver avec les idées claires.

 

4/ Mimer la confiance (pour devenir confiant)

C’est une technique qui a fait ses preuves : projetez de la confiance à travers votre ton, votre gestuelle, votre élocution, et vous deviendrez vous-même plus confiant. Si, au départ, vous avez l’impression de mimer la confiance, elle viendra rapidement remplacer votre trac, car vous vous attacherez à ce rôle d’orateur sûr de lui.

 

5/ Hausser le volume

“Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement”, dit le proverbe : pour vous exprimer clairement en réunion, vous devez parler plus fort qu’à l’accoutumée. Cela ne veut pas dire crier, mais vous devez vous forcer pour sortir de votre caractère timide et vous faire entendre jusqu’au fond de la salle.

 

6/ Garder une posture droite

Il n’y a rien de pire qu’un orateur renfermé sur lui même. Restez donc droit pour que votre colonne d’air ne soit pas entravée et que vos auditeurs sentent qu’ils sont concernés par ce que vous dites. Vous vous exprimerez plus clairement, et on ne vous en comprendra que mieux.

 

7/ Garder le contact visuel

Si vous vous sentez perdu ou déstabilisé lors de votre discours, il est toujours rassurant de regarder quelqu’un dans votre audience que vous connaissez bien et qui saura vous redonner confiance. De plus, garder contact avec le regard de personnes dans l’auditoire est un nouveau signe de confiance, ne lésinez pas là dessus.

 

Source de l’image à la Une

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.