Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

Le regard des autres : quand monter sur scène devient un calvaire

L’exercice de la prise de parole en public peut être une épreuve difficile pour les plus timides. Peur du regard des autres, de décevoir, de ne pas être à la hauteur de votre rôle : il y a bien des façons de mal appréhender ce moment où les regards se concentrent sur vous. Et si tout cela n’était que dans votre tête ? 

Si dès votre plus jeune âge vous avez montré une timidité constante, il est quasi certain qu’aujourd’hui les situations de prise de parole en public vous donnent le vertige. Pour résoudre ce problème qui mêle appréhension et manque de confiance en soi, il faut tout d’abord relativiser. Vous n’êtes pas sur ce podium ou cette estrade par hasard, et quelqu’un vous a désigné digne de prendre la parole et d’être écouté. Cela veut donc dire que vous en êtes capable, et que votre auditoire vous respecte pour votre compétence sur un sujet. Il n’y a pas de piège, ce n’est pas un entretien d’embauche. Vous n’êtes pas là pour prouver votre valeur mais pour délivrer efficacement un discours, une parole, un message.

De la préparation à la présentation

La meilleure façon de maîtriser sa prise de parole en public, et donc de compenser sa timidité, est bien entendu de préparer son sujet au maximum. Si vous savez exactement ce que vous allez dire, l’objectif de votre prise de parole, les phrases importantes de votre discours, vous ne pourrez pas échouer. Tout est question de mémorisation et de répétition avant de vous présenter devant votre public. Si vous pensez que votre timidité vous empêchera d’improviser, n’improvisez pas et tenez vous à votre plan : préparer de A à Z votre intervention vous mettra en confiance. Vous pouvez le faire avec votre famille ou vos amis, pour avoir des retours rapides et corriger vos erreurs. Pendant votre présentation, tentez de rester mobile et ouvert dans votre posture mais ne forcez pas le trait, l’important est d’être naturel. Regardez l’auditoire, et si vous voulez éviter les regards, balayez la salle et ne restez pas sur une seule personne. Vous constaterez si votre discours fonctionne ou s’il y a des incompréhensions.

Du calme et du sourire

L’écueil dans lequel vous pouvez tomber est celui de la précipitation afin que votre prise de parole se finisse au plus vite. Restez calme et respirez, prenez votre temps, surtout sur des phrases plus longues, en rajoutant des virgules et en faisant quelques pauses après avoir exprimé des idées importantes. Cela vous donnera du souffle, mais cela donnera aussi du souffle à votre discours. Tentez de sourire car cela portera non seulement un effet positif sur votre auditoire mais aussi sur vous. Au fur et à mesure, vous vous sentirez plus relâché et plus confiant dans vos capacités, et vous pourrez, pourquoi pas, vous permettre un peu d’humour si le sujet s’y prête. Dernier conseil pour les timides : après avoir pris le maximum de précautions pour vous faciliter cette prise de parole, n’oubliez pas que l’important est d’être détendu et naturel, pour que tout semble aussi facile pour vous que pour ceux qui vous écoutent.

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.