Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
alimentation-stress-table-repas
  par

Bien manger, la première étape pour gérer son stress

Quand une échéance de prise de parole approche, on a tendance à se focaliser davantage sur le contenu de son intervention et sur le support de présentation qui l’accompagnera éventuellement, que sur celui de son assiette. Pourtant, comme les sportifs, il est primordial que les orateurs accordent temps et attention à leur préparation. L’alimentation, comme l’exercice physique et le sommeil notamment, joue également un rôle central dans votre bien-être général. Découvrez ces aliments et nutriments qui influent sur votre capacité à gérer votre stress et votre confiance en vous.

Tel un athlète, préparez-vous !

Avant une prise de parole en public, mettez-vous dans la peau d’un sportif, à un détail près : boostez vos neurones et non vos muscles ! Pour traiter correctement les informations et les mémoriser, votre cerveau a besoin d’énergie. Alors, adoptez une alimentation équilibrée et adaptée pour donner le meilleur de vous même. Voici quelques conseils pratiques et simples à suivre au quotidien, avant une prise de parole en public :

  • Ne sautez jamais de repas.
  • Privilégiez le petit-déjeuner, puis prenez un déjeuner équilibré et un dîner léger.
  • Le soir, évitez les repas riches et trop lourds qui rendent le sommeil difficile.
  • En cas de fringale, optez pour un fruit ou quelques carrés de chocolat noir.
  • Buvez au moins 1 L d’eau par jour pour éviter maux de tête et problèmes de concentration.
  • Limitez le thé et le café après 16 h pour favoriser un sommeil réparateur.

exercice

Dès le petit-déjeuner : stimulez votre concentration

Pour bien démarrer la journée, il est important de bien manger afin d’éviter le fameux « coup de barre » de 11 h. Un vrai petit-déjeuner s’impose !

  • Des protéines pour stimuler l’attention : fromage, fromage blanc, œuf, jambon blanc, blanc de volaille…
  • Des sucres lents avec du pain ou des céréales pour tenir jusqu’au déjeuner.
  • Des sucres rapides  pour l’énergie avec le fructose, contenu dans les fruits.

coffee

Au déjeuner : boostez votre mémoire

  • Valorisez les poissons gras comme le saumon, la sardine, le thon ou le maquereau… Très riches en omégas 3, ils favorisent les connexions cérébrales.
  • Faites le plein de vitamines B et de fer. Mangez au moins deux fois par semaine de la viande rouge, du foie de veau ou de volaille ou même des rognons.
  • Visez les vitamines B1, B3 et C avec les kiwis, les papayes, les oranges ou des légumes frais. Ils favorisent la transmission nerveuse et la performance cérébrale.
  • Valorisez les fruits secs (amandes, noix…) qui stimulent la sérotonine, à l’origine de la bonne humeur et qui favorise la mémoire et un sommeil réparateur.
  • Du café noir, sans excès. Riche en antioxydants, il booste aussi vos performances cérébrales et permet de mieux intégrer les informations.
  • Des glucides complexes, comme le pain, le riz, les pâtes et les céréales complètes. C’est du carburant pour les cellules nerveuses. En effet, le cerveau consomme 60 % du glucose de l’organisme.
  • Des fruits rouges comme les fraises, les myrtilles, les mûres ou les framboises. Ils constituent le peloton de tête des antioxydants et, très riches en vitamine C, ils maintiennent la mémoire à son plus haut niveau.
  • Faites le plein de magnésium avec le chocolat. Des études récentes ont démontré l’impact d’une carence en magnésium sur la mémoire. Alors faites vous plaisir !

lunch

Au dîner : mangez léger

Le stress fait baisser vos capacités de concentration et de mémorisation. Heureusement, l’alimentation peut vous aider à pallier – en partie au moins – ses effets.

  • Le plein de vitamines B (surtout B6, B9, B12), qui favorisent la production d’hormones anti-dépressives comme la dopamine et la norépinéphrine. Ces vitamines se retrouvent principalement dans les fruits et légumes frais.
  • Ail Ail Ail : l’anti-fatigue et anti-stress par excellence. Il est en plus naturellement riche en fer, en magnésium, en souffre et en calcium !
  • Tous les produits de la ruche ! Miel, gelée royale, pollen, propolis… Ils sont gorgés de vitamines (B et C), de potassium, de fer et de cuivre. De bons alliés pour combattre le stress et la fatigue.
  • Variez les huiles. Pour faire la cuisine ou pour les sauces de salades, optez pour l’huile de lin, de noix, de pépins de raisin, de colza ou tout simplement l’huile d’olive.
  • Des céréales complètes : riz, avoine, millet, maïs, épeautre, quinoa. Les sucres lents qu’elles contiennent nourrissent le cerveau et les cellules nerveuses. À consommer sans modération !

evening

Ne négligez pas le pouvoir du sommeil

Bien dormir est essentiel pour régénérer ses cellules, mémoriser les informations et être bien dans sa tête. Voici les principes pour dormir comme un bébé :

  • Évitez les repas trop lourds le soir.
  • Limitez la prise de thé, café, tabac ou alcool à partir de 16 h.
  • Misez sur les tisanes :
    • la camomille pour soulager la nervosité
    • la fleur d’oranger pour calmer et apaiser tensions nerveuses et troubles digestifs
    • la passiflore pour gérer l’anxiété
    • le tilleul ou la valériane qui agissent sur les difficultés d’endormissement

Une alimentation riche et équilibrée, voilà l’un des leviers pour réussir ses interventions orales. Alors lorsque vous préparez une prise de parole en public, ne négligez pas vos repas !

Source de l’image à la Une : Flickr (Kotomi_)

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.