Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

Parler en public : 5 gestes parasites qui trahissent votre malaise

Lorsqu’on fait une présentation devant un public, on peut avoir du mal à savoir quoi faire de ses mains. Et cela entraîne des gestes désagréables pour vous et pour le public. Pour y remédier, voici quelques techniques qui calmeront votre bougeotte compulsive.

Les gestes parasites sont une manifestation inconsciente du stress généré par la prise de parole en public. Ils sont difficiles à contrôler et peuvent pénaliser votre expression, la rendre chaotique pour les gens qui vous entourent. Pour y parer, une bonne préparation est évidemment nécessaire. Assurez-vous de faire des exercices de relaxation avant votre prise de parole, ce qui vous permettra de débuter dans les meilleures conditions. N’hésitez pas à répéter pour avoir toutes les informations en tête.

Ensuite, voici quelques gestes parasites typiques et les moyens d’y faire face :

  • Tourner le dos au public : Un moyen d’éviter de se confronter au regard d’autrui, mais qui vous fait perdre son attention du même coup. Plutôt que de regarder le public, regardez légèrement au-dessus, en fixant un point au fond de la salle. L’auditoire remarquera pas votre « ruse », et vous n’aurez plus à dévisager qui que ce soit.
  • Tripoter un objet : Les stylos ou les pointeurs laser sont des objets rassurants. Cela dit, les manipuler en permanence déconcentre le public. Dans la mesure du possible, il vaut mieux ne pas les utiliser. Rangez-les dans un tiroir ou une trousse lorsqu’ils ne sont pas absolument utiles.
  • Croiser les bras : Cette posture vous permet de vous « protéger » face à votre auditoire, en quelque sorte de vous blinder face à ce qui peut ressembler à une agression. L’inconvénient est qu’elle vous ferme aux autres, vous donne une apparence hostile. Pour y remédier, préparez vos gestes en même temps que votre discours, pour coordonner les deux.
  • Lire son texte ou son support de présentation : Pour ne pas avoir une voix monocorde en lisant, ne notez que les grands titres et les principales idées. Vous pourrez développer la structure lors de vos répétitions.
  • Passer ses doigts dans les cheveux : Là encore, la solution est de coordonner vos gestes pendant votre répétition. Vous saurez donc quoi faire de vos mains.

 

Crédit image à la Une : Steindy.

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.