Envie d’aller plus loin ? Découvrez nos prochains ateliers de formation dans la catégorie "Choisir un Stage" de notre site internet Formation Prise de Parole
  par

Death by Powerpoint : pourquoi ce qui s’affiche derrière vous peut tuer votre présentation !

L’utilisation de Powerpoint est devenue une quasi-obligation pour tout animateur lors d’une prise de parole en milieu professionnel. Hélas, la projection et plus particulièrement vos slides peuvent vite se retourner contre vous si vous avez pris cette part du travail à la légère. Explications. 

Si vous avez choisi d’utiliser un Powerpoint, c’est pour illustrer vos propos. Il est donc inutile et contre-productif de répéter ce que vous dites à l’oral sur un slide. Vos collaborateurs n’auront pas envie de suivre une projection qui joue le rôle de sous-titrage.

Vous pouvez aussi commettre l’erreur d’ajouter trop d’informations dans votre Powerpoint. Cela peut être votre discours quasi-recopié mot pour mot, ou des phrases qui prennent un tiers du slide. Vous ferez fuir l’auditoire, et vous aurez saboté votre discours, qu’il soit intéressant ou non. Soyez concis et clair pour que la projection n’alourdisse pas votre propos.

Un écueil dans lequel nombre d’animateurs tombent est le jargon et les effets de style (« Team-Building + Brain-storming = synergie »). La superficialité ne sauvera pas une mauvaise présentation, elle l’enfoncera jusqu’à agacer ou provoquer la moquerie de l’auditoire. N’essayez pas de créer un nouveau slogan ou d’inventer un théorème si ce que vous voulez exprimer peut être dit simplement. Comme dit l’adage, ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.

L’utilisation de visuels est importante pour donner du poids à vos propos, laissez donc le temps à vos auditeurs de le lire et l’analyser pour qu’ils comprennent votre discours. Vous ne devez pas simplement paraphraser les chiffres du Powerpoint sous peine de sonner comme un exposé de collégien. De la même façon, proposer un visuel sans l’aborder avec précision donnera l’impression d’un travail baclé. Vous êtes là pour donner du sens à ces illustrations graphiques, elles parlent rarement d’elles-mêmes.

Enfin, faites en sorte que vos slides soient harmonisés graphiquement : pas de couleurs criardes, pas d’animations entre les parties, pas de police farfelue. Restez sobre, ou votre discours sera inaudible et l’attention se portera sur votre goût prononcé pour le rouge et le Comic Sans MS. Vous ne pourrez appliquer tous ces conseils que si vous avez balisé la partie technique, à ne pas négliger : utilisez votre propre ordinateur, multipliez les supports (un fichier sur cd et un sur clé usb), arrivez en avance pour tester que tout fonctionne. Vous serez serein et prêt à captiver votre public.

Source image à la Une

Exercices de préparation, gestion du stress, conseils d’orateurs chevronnés : notre équipe de rédacteurs et professionnels de la prise de parole vous livre toutes les astuces pour devenir un speaker qualifié !

  Post comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

N'ayez plus peur d'être
sous le feu des projecteurs !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
tous les mois un condensé de
nos meilleurs conseils et bonnes pratiques sur la prise de parole en public.